17 avril

Le paradoxe du choix

29

On s’imagine qu’avoir l’embarras du choix est une garantie de liberté ou de satisfaction.


Pourtant qu’il s’agisse de choisir, un film sur Netflix parmi les milliers proposés, de magasiner son nouveau téléphone cellulaire, de choisir un agent immobilier ou de trouver une nouvelle voiture… de nos jours faire le bon choix devient de plus en plus difficile… et ça l’est d’autant plus quand on parle de trouver l’Amour.


À l’ère du numérique trouver l’Amour devrait être simple avec toutes ces applications disponibles au bout de nos doigts. Des milliers de profils présentés aussi rapidement devraient logiquement augmenter nos chances de rencontrer. Eh bien non! Pourquoi? À cause du paradoxe du choix. Il y a tellement de choix de partenaires potentiels à rencontrer que l’on finit par en être étourdi. On tente de signaler notre intérêt aux plus de gens possible afin de tenter de trouver la bonne personne sans vraiment prendre le temps d’apprendre à se connaître et de se laisser séduire. On se dit que si ça ne marche pas avec cette personne ce n’est pas si grave puisque la prochaine sera la bonne. Parfois, on a tellement peur de faire le mauvais choix qu’on hésite à s’embarquer, à s’investir. On avance pas. On a l’impression de faire du sur place. Certaines personnes passent aussi par ce que l’on appelle aussi la paralysie de l’action.Surtout si leurs critères de recherche sont plutôt vagues, il y aura tant de choix qu’ils ne choisiront personne.

Je vous mets au défi de vous concentrer sur une seule personne parmi celles qui auront capté votre intérêt et de tenter d’apprendre à la connaître plus en profondeur. Donnez lui une deuxième chance, un deuxième rendez-vous. Vivez à fond le moment présent et qui sait peut-être découvrirez-vous plusieurs intérêts communs et une envie d’aller plus loin avec cette personne qui pourrait devenir la bonne?

Télécharger l'application GoSeeYou

Commentaires