30 octobre

Marjo

La vraie provocante

43

Le 27 septembre dernier, la légende féminine du rock, Marjo montait sur les planches de L’ANTI Bar & Spectacles afin d’offrir ses plus grands succès. Des gens de tous âges étaient présents pour caresser les souvenirs que les chansons de l’auteure-compositrice-interprète leur rappelaient.

Toujours aussi provocante
De son entrée sur scène à la course, jusqu’à son quatrième rappel (Oui! Oui ! Quatre rappels), Marjo a eu la foule dans sa poche. L’ensemble des gens présents hurlaient avec passion et nostalgie les paroles douces de la chanteuse et dansaient avec bonheur sur les rythmes endiablés des chansons. Marjo, fidèle à elle-même, portait un ensemble digne de sa chanson Provocante, lequel fut fureur auprès du public ! Pour ce qui est de sa prestation, j’en ai eu le souffle coupé ! Sans prendre une pause, notre trésor national a dansé et chanté pendant presque deux heures ! Honnêtement, un spectacle intime et à la hauteur de sa réputation

Une rockeuse inspirante
À la suite de performance exceptionnelle, j’ai eu la chance de rencontrer la rockeuse. Une femme drôle, passionnée, généreuse et complètement libre. Avec une carrière si fructueuse, il serait possible d’oser assumer que certains moments occupent une place plus précieuse dans le cœur d’un artiste. Cependant, Marjo affirme qu’il n’y a pas de moment précis qu’elle chérit plus qu’un autre. Au contraire, la rockeuse au coeur de velour avoue chérir davantage le parcours plutôt qu’un arrêt ou un autre au cours de la route de la vie.

Ayant toujours été un symbole de puissance féminine et d'acceptation de soi, je lui ai demandé comment elle vivait avec les commentaires, tant positifs que négatifs, émis à son sujet dans une ère plus conservatrice. Rapidement, Marjo a répondu qu’elle ne portait pas attention à ce qui se disait à son égard sur sa conduite ou son apparence. « Je vivais tout simplement. J’ai vécu avec un photographe, Pierre Dury qui m’a appris à aimer mon corps, mes jambes, et qu’il n’avait rien de mal à les montrer! Donc, je suis juste bien avec moi-même. Il faut vivre pour soi et valoriser ce dont nous sommes fiers. »
En terminant notre conversation, je lui ai demandé si elle avait un message pour la prochaine génération. Sans hésiter, Marjo me répondit: « Liberté all the way ! Travaille fort et bats-toi pour tes rêves ! » Une philosophie inspirante dont tous pourraient bénéficier..

 

Elle ne « lâche pas » !
Il est clair pour elle que la musique est ce à quoi elle carbure: « Je vie de ma musique ! Enlevez-moé ça, pis c’est certain que j’vais crever! » Il n’est pas surprenant d’apprendre que Marjo prendra trois mois de (vacances physiques) cet hiver pour se remettre à l’écriture d’un nouvel album. Jean Millaire, son ancien guitariste et amoureux travaillera en collaboration avec la chanteuse sur certaines chansons qui se retrouveront sur son album. Un spectacle avec France D’Amour, intitulé Marjo/D’Amour, est aussi en préparation en plus de ses spectacles solo qui auront lieu à la suite de sa pause de trois mois dédiée à composer. De toutes évidence, c’est loin d’être terminé pour la provocante originale.

Commentaires