23 juillet

21°C

Saison 15-16 du Théâtre Périscope

30 ans d'ouverture
du 8 avril 2015 au 7 mai 2016
Saison 15-16 du Théâtre Périscope
Photo : Théâtre Périscope

En cette journée du 30e anniversaire du Périscope, qui voyait le jour le 26 mars 1985, le Théâtre dévoile la programmation de sa saison 2015-2016.

Relecture, danse, création et reprise pour l’automne 2015

Tel qu’annoncé le 26 janvier dernier, la saison 2015-2016 s’ouvrira le 8 septembre prochain avec Vinci, texte de Robert Lepage ayant marqué l’imaginaire lors de la deuxième saison du Périscope, dans une nouvelle mise en scène de Pierre Philippe Guay et Frédéric Dubois. Le Théâtre Périscope, dont le mandat premier, rappelons-le, est la diffusion, produira donc un spectacle pour la toute première fois de son histoire, en plus de partir en tournée dans plus de 15 villes de la province avec cette même pièce.

Vinci sera suivi de L’Éveil, collaboration entre Harold Rhéaume (Le fils d’Adrien danse) et Marie-Josée Bastien (Théâtre Les Enfants Terribles) dans un spectacle ode à l’adolescence où se côtoieront danse et théâtre. Ce spectacle sera une deuxième coprésentation entre le Périscope et La Rotonde après Danse de garçons, présenté en novembre dernier.

S’en suivra une production de LAB87 de Montréal, Tribus, ayant remporté un vif succès lors de sa présentation à La Licorne à l’automne 2014. Mettant en vedette entre autre Jacques L’Heureux et Monique Spaziani, Tribus sera à l’affiche les deux dernières semaines d’octobre. Novembre sera quant à lui occupé par une création de Christian Lapointe, Sauvageau Sauvageau, montage des textes d’Yves Sauvageau et coproduction entre le Théâtre Blanc et le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui.

De jeunes compagnies et un premier spectacle en anglais pour l’hiver 2016

C’est avec le spectacle Grace, adaptation d’un texte de Craig Wright et une première mise en scène du comédien Charles-Etienne Beaulne, que s’ouvrira l’année 2016. Le Périscope accueillera ensuite un spectacle en anglais, surtitré en français.

Huff, solo écrit et joué par le jeune ontarien Cliff Cardinal, sera à l’affiche cinq soirs seulement. En mars, Thomas Gionet-Lavigne fera son entrée au Périscope avec S’Aimer, un spectacle inspiré de la vie et de la mort du poète Hector de Saint-Denys Garneau.

Steve Gagnon s’installera ensuite dans la grande salle avec son spectacle Fendre les lacs, dont une première lecture avait pu être entendue aux Chantiers - constructions artistiques du Carrefour international de théâtre en juin dernier. Le spectacle partagera l’affiche avec Ubus Théâtre qui reviendra stationner son autobus jaune (après Le Périple l’automne dernier) pour présenter Caminando & Avlando.


Les billets de spectacle achetés en prévente se détaillent à 22 $ et à 35 $ une fois le spectacle en cours, taxes et frais de service inclus. Vous pouvez dès aujourd'hui acheter vos billets, soit en ligne ou encore en communiquant avec la billetterie du Périscope.

 

Page Facebook

http://theatreperiscope.qc.ca/

(Source : Théâtre Périscope)

Commentaires